Bitcoin (BTC) et identité numérique totalitaire

Le bitcoin (BTC) est non seulement l’évolution ultime de la monnaie, mais surtout le dernier rempart face au totalitarisme que nous promettent la monnaie programmable et l’identité numérique.

Identité numérique ?

Internet fut créé sans système d’identification. Nous utilisons des identifiants et des mots de passe lorsque cela est nécessaire.

Certains utilisent des programmes de gestion de mots de passe alors que d’autres utilisent les boutons « Se connecter avec Facebook/Apple/Google ». Pratique, sauf que cliquer sur ces boutons revient à disperser ses données privées aux quatre vents.

La question de l’identité en ligne suscite toutefois un regain d’intérêt, ne serait-ce qu’en raison du « métaverse » de Facebook qui intègre fondamentalement les transferts économiques. Il est en effet possible d’acheter par exemple des paires de chaussures virtuelles dont le titre de propriété prend la forme d’un NFT (Non Fungible Token).

Ce monde virtuel est un genre de remake du jeu « Second Life », avec la réalité augmentée en plus. Mark Zuckerberg espère gagner des milliards en enfermant notre esprit dans un monde virtuel où l’identité numérique est appelée à jouer un grand rôle.

« La vérification de l’identité des alter ego virtuels va devenir essentielle », peut-on lire sur le blog Future Identity.

« Sans une solution d’identité adaptée, il sera impossible de s’assurer que les avatars sont vraiment ceux qu’ils prétendent être, ce qui pose évidemment problème pour les grandes entreprises et les célébrités. »

Certains promoteurs du métaverse et du Web3 clament justement vouloir mettre fin à ce siphonnage des données grâce à l’instauration d’identités numériques décentralisées (DID : Decentralized Digital Identity en anglais).

Néanmoins, ces…

Read more at www.cointribune.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*