Bourse, bitcoin, euro… “le krach est justifié par la dégradation de l’économie et la guerre en Ukraine”

Comme nous l’annoncions dans ces mêmes colonnes depuis l’automne dernier et comme nous le confirmions début 2022 dans nos prévisions annuelles, l’année 2022 est bien celle de la fin des excès financiers et du retour à la réalité. En effet, après un premier coup de semonce en janvier dernier dans le sillage de la confirmation d’une inflation durablement forte et d’une première phase de remontée des taux d’intérêt obligataires, puis une deuxième tempête lors du début de la guerre en Ukraine, les marchés financiers repartent dans une nouvelle phase de sévère correction. Et ce, en particulier sur les marchés boursiers, sur l’euro/dollar et sur les cryptomonnaies. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : en 17 jours, le bitcoin a dégringolé de 30 %. Depuis novembre 2021, il s’est effondré de 57,9%, atteignant un plus bas depuis décembre 2020.

ACDEFI (Sources : Bitfinex, ACDEFI)

Les autres cryptomonnaies ne sont pas en reste : -60 % pour l’ethereum depuis novembre 2021, -79 % pour le XRP depuis avril 2021, -84 % pour le Litecoin depuis mai 2021, -89 % pour le doge également depuis mai 2021… Même les StableCoin censés rester stables par rapport au dollar ont perdu de leur valeur au cours des derniers jours. A l’évidence, pour ceux qui pensaient que les cryptomonnaies étaient des “valeurs refuges”, la douche est froide. Ils ne pourront cependant pas dire que nous ne les avions pas prévenus…

>> À lire aussi – Les 10 questions les plus posées sur le Bitcoin

Dans le sillage de cette descente aux enfers, l’indice phare des valeurs de croissance, en l’occurrence le Nasdaq, connaît également une tempête particulièrement dévastatrice. Ainsi, en six jours, l’indice Nasdaq composite a dégringolé de 12,3%. Depuis novembre 2021, il a plongé de 29,2%, atteignant un plus bas depuis novembre 2020.

ACDEFI (Sources : Nasdaq, ACDEFI)

>> Découvrez 21 millions, la nouvelle newsletter consacrée aux…

Read more at www.capital.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*