Crash du bitcoin (BTC) et autres cryptomonnaies : Que faire si vous en possédez ?

Voilà une question que beaucoup se posent probablement depuis quelques semaines… Tous ceux qui ont investi dans les cryptomonnaies ont perdu des sommes conséquentes. C’est un fait. Maintenant… que faire ? D’aucuns diraient d’attendre. C’est ma position. Il est très probablement préférable d’attendre. Comme pour un marché classique, comme pour la Bourse, il est presque certain que les cours vont remonter. C’est un jeu de patience. Quoi qu’on pense du bitcoin (BTC), ou des cryptomonnaies en général, il est certain qu’elles possèdent des qualités intrinsèques. On peut citer le caractère décentralisé des cryptomonnaies qui peuvent nous permettre d’échapper aux monnaies fiduciaires classiques.

Les causes du crash des cryptomonnaies

Le dernier crash crypto peut être attribué à une multitude de facteurs. L’augmentation des craintes d’inflation, la crainte d’une régulation drastique sur les cryptos dans plusieurs pays, la chute impressionnante du Nasdaq (les cryptomonnaies y sont très corrélées), le tristement célèbre crash de TerraUSD (UST) et de Terra (LUNA), la faillite probable de Celsius, etc. Tous ces facteurs sont des catalyseurs immédiats à une baisse aussi brutale des prix. En conséquence, la capitalisation boursière du secteur de la cryptomonnaie se situe actuellement à 977 milliards de dollars, soit environ un tiers de son niveau record. Les investisseurs particuliers du monde entier ont subi des pertes importantes… En effet, la plupart des cryptomonnaies se négocient 70 % en dessous de leur sommet historique.

Vos pertes en bitcoins (BTC)

Le 1er janvier 2022, le bitcoin se négociait à 47 733 dollars et se négocie maintenant à 21 062 dollars. Ainsi, avec un taux de rendement négatif de 57,33 %, 1 000 dollars investis en début d’année vaudraient 426,70 dollars. Soit 404,52 euros.

Vos pertes en ethers (ETH)

Le 1er janvier 2022, l’ether se négociait à 3 313 dollars et il se négocie…

Read more at www.cointribune.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*