Cuba : Le bitcoin (BTC) arrive dans le pays du Che ?

L’ambassadeur cubain Raul Roa Couri affirmait que « Le meilleur ambassadeur de Cuba est un cigare cubain ». Ainsi, avec la décision de la Banque Centrale cubaine de mettre a disposition des licences de fournisseurs de services d’actifs virtuels, le bitcoin (BTC) pourrait être le nouveau cigare de Cuba ! Cette décision permettra aux Cubains d’avoir la possibilité d’envoyer et de recevoir des fonds dans le monde entier, chose rendue difficile avec les sanctions américaines. Cette légalisation des cryptoactifs est-elle une bonne nouvelle pour Cuba ?

Un cadre légal pour les actifs numériques :

La licence, accordée par la Banque Centrale cubaine (BCC), sera accessible aux personnes et aux entreprises aussi bien cubaines qu’étrangères. Cette licence sera nécessaire afin de pouvoir fournir des services liés aux actifs numériques. Cette décision intervient dans un contexte où le bitcoin (BTC) a le vent en poupe sur la plus grande île des Caraïbes. Les licences approuvées seront valables un an. Elles pourront être prolongées pour une deuxième année « étant donné la nature expérimentale et nouvelle de ce type d’activité », a déclaré la BCC. De surcroît, la résolution de la banque Centrale stipule que les organisations qui ne détiennent pas de licences et qui opèrent des services liés aux cryptomonnaies seront passibles de sanctions. Ce cadre légal pourra servir d’exemple à d’autres États voulant légiférer sur le bitcoin et les cryptoactifs. En outre, la Banque Centrale cubaine oblige les agences gouvernementales à s’abstenir d’utiliser les actifs numériques dans leurs transactions. In fine, la résolution actuelle ne précise pas comment le gouvernement cubain percevra des taxes sur l’activité des actifs virtuels.

Le bitcoin (BTC), un atout pour Cuba ?

Cuba est un pays dont un nombre important de ressortissants ont émigré à la suite de la révolution communiste. Plusieurs de ces…

Read more at www.cointribune.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*