En plein déluge, la plus grosse néobanque achète du bitcoin

Dégringolade, carnage, krach, déroute… les termes que l’on voit fleurir au sujet du marché des cryptos traduisent un déluge qui n’incitent guère à l’optimisme. Bien qu’en très légère hausse à l’heure où nous écrivons ces lignes, le bitcoin a perdu plus de 30% ces derniers jours en passant sous le cap symbolique des 30 000 $.

Cela n’a pourtant pas empêché Nubank, une néobanque brésilienne accessoirement la plus grosse au monde, d’annoncer une initiative d’envergure dans la crypto. Concrètement, l’entreprise prévoit d’investir 1 % de ses fonds propres dans l’actif numérique, et va proposer de nouvelles fonctions à ses utilisateurs pour leur permettre d’acheter, de vendre, et de détenir des cryptos, comme le font les plateformes d’échange de cryptomonnaies.

L’exposition de la néobanque à Bitcoin est une stratégie que d’autres société ont déjà choisi de suivre. La référence parmi toutes est MicroStrategy. Cet éditeur de logiciel a commencé à investir dans Bitcoin en août 2020. Depuis, il a fait un montage à plus de 130 000 bitcoins détenus, pour une valeur de plus de 4 milliards de dollars (au prix d’achat moyen par bitcoin de 30 700 $).

Le climat de panique n’entame pas l’optimisme de cette néobanque

Dans un communiqué publié pour l’occasion, la néobanque proche du modèle de Revolut et de N26 explique sa stratégie par l’idée de répondre à une demande de sa clientèle. Il précise justement que le nombre de personnes qui investissent dans des cryptoactifs au Brésil a augmenté de 938 % en 2021.

Cité par Forbes Brésil, David Velez, le président et fondateur de Nubank, confirme cette idée : « Il ne fait aucun doute que les crypto-monnaies sont une tendance croissante en Amérique latine. Nous avons suivi le marché de près et nous pensons que les cryptomonnaies ont un potentiel de transformation dans cette région. »

Ce…

Read more at www.presse-citron.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*