Le système bancaire consomme 56 fois plus d’énergie que le Bitcoin (BTC)

La consommation du Bitcoin est l’un des principaux sujets qui divisent la cryptosphère et qui justifient l’acharnement des régulateurs contre cette dernière. Alors que plusieurs critiques affirment que le fonctionnement du réseau en fait l’un des systèmes plus énergivores de la planète, le dernier rapport publié par le cabinet Valuechain suggère le contraire. Celui-ci révèle notamment que le système bancaire consommerait 56 fois plus d’énergie que le Bitcoin. Les détails dans la suite.

4 ans de recherche et une nouvelle approche dans le calcul de la consommation d’énergie

Le rapport ayant permis de démasquer le système bancaire a été publié par Michel Khazzaka, ingénieur informatique, qui a fondé en 2021 le cabinet de conseil en paiements Valuechain. Il a notamment adopté pour cette recherche une nouvelle approche dans l’estimation de la consommation énergétique du réseau Bitcoin et analysé des données recueillies sur quatre ans.  Alors que le Cambridge Bitcoin Electricity Consumption Index, qui sert souvent de référence, estime que le bitcoin consomme environ 122 TWh par an, M. Khazzaka parle plutôt d’une consommation de 88,95 TWh par an.

Pour en arriver à une telle estimation, le fondateur de Valuechain a tenu compte de la durée de vie moyenne des machines de mining de bitcoins ainsi que du rythme de création de nouveaux matériaux informatiques. Il a ensuite procédé à une comparaison avec le système bancaire en s’appuyant sur la création et le transport d’argent, ainsi que la consommation d’énergie de l’infrastructure physique de ce dernier. M. Khazzaka en est venu à la conclusion que le système bancaire consomme environ 4 981 TWh chaque année, soit 56 fois plus d’énergie que le bitcoin.

Les transactions en bitcoins sont beaucoup plus efficaces

Le rapport de Valuechain s’est également intéressé à l’efficacité des deux systèmes et plaide là encore en faveur du bitcoin. Il précise…

Read more at www.cointribune.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


*